Adieu Monsieur Haffmann au théâtre Rive Gauche

0
34

Paris, 1942. Le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Joseph Haffmann propose à son employé Pierre Vigneau de lui confier sa bijouterie, s’il accepte de le cacher en attendant que la situation s’améliore. Pierre a-t-il pris le risque d’héberger clandestinement son « ancien » patron dans les murs de la boutique? 
Et si oui, à quelle condition? 

«Je ne sais pas vraiment d’où m’est venu l’idée de cette pièce :

Sans doute de mes premiers souvenirs d’enfance avec « Bon Papa Alban » qui me promenait pendant des heures dans le cimetière de Montauban. On s’arrêtait devant chaque tombe, il me racontait la vie des morts… et j’adorais ça. Sans doute de ce « voyage scolaire » à Auschwitz qui m’a éloigné de l’enfance tout en me rapprochant de l’horreur dont sont capables les Hommes

Sans doute de tous ces amis touchés par la stérilité et qui cherchent par tous les moyens à avoir un bébé. » UNE PIÈCE OUI PARLE D’AMOUR, DE COURAGE ET DE PEUR … ET OUI AU COEUR DE L’HISTOIRE, AIDE À MIEUX COMPRENDRE LE DÉSORDRE DES HOMMES.

L’écriture d’Adieu Monsieur Haffmann par sa construction dramaturgique et rythmique peut faire penser à un scénario de film.

Autant j’adore le cinéma autant je n’aime pas le jeu « naturel » du cinéma au Théâtre. Je me suis attaché dans ma direction de jeu à proposer un point de vue rythmique guidé par cette conviction intime qui influence toutes mes mises en scènes du répertoire classique et contemporain : « Les temps du Théâtre ne sont pas les temps de la vie ».

On ne respire pas au Théâtre comme dans la vie, on ne parle et on ne bouge pas au Théâtre comme dans la vie.

Je pense en effet, que le Théâtre a pour devoir de proposer un langage de jeu « extra-ordinaire »… que ce soit au niveau de l’engagement physique et émotionnel ou de la valeur du son, des silences et du rythme.. . vigilance encore plus accrue quand on s’attaque à une écriture contemporaine qu’on peut vite tirer vers un côté « conversation » que je déteste.

Jean-Philippe DAGUERRE

http://www.theatre-rive-gauche.com

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.