Beaujolais Nouveau, le premier vin du millésime

0
10

C’est la tradition : les Beaujolais Nouveaux arrivent le 3e jeudi de novembre. En 2018, rendez-vous le 15 novembre pour fêter le savoir-faire des vignerons du Beaujolais !

Les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux sont dégustés dans 110 pays. France, Japon, États-Unis ou encore Allemagne : vous trouverez forcément proche de chez vous des amis pour trinquer au premier vin de l’année.


Au moment des vendanges 2018, les vignerons avaient le sourire. Ils avaient raison, car les raisins ont tenu toutes leurs promesses. Les journalistes spécialisés dans le vin ont pu le constater début novembre à Villefranche-sur-Saône. Comme tous les ans, la presse a été invitée à découvrir le nouveau millésime des Beaujolais Nouveaux. Quelque 130 échantillons ont été dégustés à l’aveugle. Une bonne manière de se faire une idée précise de l’ensemble de la production. Christophe Tupinier, rédacteur en chef du magazine Bourgogne – Beaujolais Aujourd’hui n’a pas été surpris de la qualité :

« Le millésime 2018, on l’a bien vu arriver, avec un été caniculaire et très peu de pluie. Un millésime ne tombe pas du ciel … Enfin si, justement ça tombe du ciel ! Quand le ciel est aussi clément, aussi fantastique qu’en 2018, ça donne forcément un beau millésime ».

Cette année, le vignoble Beaujolais a été baigné de soleil, tout en étant épargné par la grêle, le mildiou et le gel. Au moment de la récolte, les raisins étaient donc très mûrs, nombreux et sains. Pour qualifier ces raisins de qualité, Christophe Tupinier parle de « belle partition », que les vignerons ont ensuite interprétée en vinification. Il en résulte « différents styles, mais globalement une belle homogénéité ».

Pour les dégustateurs avertis, les Beaujolais Nouveaux sont toujours attendus avec impatience, car ils sont les premiers vins de l’année viticole. Ils permettent d’avoir des indications sur le millésime à venir.
En ce mois de novembre, le plaisir est donc déjà au rendez-vous avec des Beaujolais Nouveaux à la couleur intense, loin de l’idée que le grand public peut parfois s’en faire. C’est ce que souligne Christophe Tupinier, en parlant des Beaujolais Nouveaux 2018 :

« Par rapport à l’image que les gens peuvent avoir du Beaujolais Nouveau d’il y a 20 ans, ça n’a vraiment rien à voir. Ce sont des vins concentrés, qui sont à mi-chemin entre les anciens Beaujolais Nouveaux et les vins de garde. Ce sont des vins très colorés, riches, très étonnants, avec des tannins très soyeux et un travail sur le fruit riche et frais. Ça, c’est ce qu’on appelle les Beaujolais Nouveaux ‘nouvelle génération’ ».
Dans le magazine Bourgogne – Beaujolais Aujourd’hui, http://www.bourgogneaujourdhui.com/fr/ Christophe Tupinier a prévu de mettre de belles notes, jusqu’à des 18 voire 19 sur 20 pour ses plus grands coups de cœur.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.