dimanche, novembre 18, 2018
Accueil Blog

Qui est Gil Alma?

0

 

Gil Alma décroche le rôle de Jonathan au cinéma dans Vilaine de Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit. Puis, il tourne avec Costa-Gavras dans Eden à l’ouest. Il participe au tournage de Halal police d’État de Rachid DhibouUn jour de Lone Scherfig et Bienvenue à bord d’Éric LavaineAu Bonheur des ogres

Il se fait remarquer à la télévision avec le rôle du Capitaine Greg Manoukian dans Les Bleus (saison 3) réalisée par Christophe Douchand et Stéphane Clavier et Kaboul Kitchen réalisée par Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit pour Canal+.

Depuis 2012, Gil Alma interprète le rôle d’Alain Stuck Becker, un des personnages principaux de la série humoristique de TF1 Nos chers voisins.

Parallèlement, il produit et joue son one-man show : 100% Naturel. Il se lance dans la production avec le spectacle de Benoit Joubert en 2017.

Gil Alma vit à Joinville-le-Pont (Val de Marne).

Depuis 2014, Gil Alma a rejoint le club des ambassadeurs de la Fondation Claude Pompidou. Créée en 1970, la Fondation Claude Pompidou vient en aide aux personnes rendues vulnérables par la maladie, le handicap et le grand âge. Gil Alma « Je suis ambassadeur de plusieurs associations , dont la Fondation Claude Pompidou… Il y a tellement de belles causes à soutenir. J’ai rencontré Didier Audebert qui est chargé de la communication au sein de la Fondation, il m’a proposé de devenir ambassadeur, j’ai accepté sans hésiter ! « 

Les plus beaux marchés de Noël de France

0


C’est Strasbourg qui ouvrit la marche dans l’Hexagone, important le modèle allemand avec son « Christkindelmärik » dès 1570. Perdant peu à peu sa dimension religieuse, la tradition s’est répandue comme une traînée de poudre durant les années 1990. Offrant vin et marrons chauds, pain d’épice et petits objets de décoration, les jolies échoppes de bois contribuent à la convivialité et à l’atmosphère de Noël.

Parmi les 300 marchés que l’on recense, voici notre sélection des 8 villes qui organisent les plus beaux marchés de Noël en France à visiter cet hiver 2018.

Le marché de Noël de Metz
Le marché de Noël de Strasbourg
Le marché de Noël de Colmar
Le marché de Noël de Kaysersberg
Le marché de Noël d’Avignon
Le marché de Noël de Reims
Le marché de Noël d’Arras
Le marché de Noël de Lyon
Comment parler des plus beaux marchés de Noël sans citer celui qui fut le tout premier marché de Noël en France ? Strasbourg bat tous les records de fréquentation, avec plus de 2 millions de visiteurs qui se pressent auprès des 300 chalets de bois chaque année.

Grand Orient de France : La laïcité est la clé de voûte de l’édifice républicain

0


Le Grand Orient de France a pris connaissance par la presse des intentions éventuelles du gouvernement de modifier dans les prochains mois la loi du 9 décembre 1905 dite de « séparation des Eglises et de l’Etat ».

Bien qu’aucun texte précis ne soit disponible, il semblerait s’agir notamment de la remise en cause du statut des associations cultuelles, de leur transparence financière, et du renforcement des mesures de « police des cultes ».

Autant de mesures qui si elles étaient prises, loin d’être un simple « toilettage » de la loi de 1905, constitueraient une véritable atteinte à son élément essentiel, la séparation.

Le Grand Orient de France, sentinelle de la République, dit dans l’article 1er de sa Constitution qu’il « attache une importance fondamentale à la laïcité ».

La laïcité est la clé de voûte de l’édifice républicain, sa déconstruction est porteuse des plus graves dangers pour notre République.

Le Grand Orient de France appelle dans ces conditions à la plus extrême vigilance dans les prochains mois à l’égard de toute disposition qui aboutirait à défaire les principes infranchissables posés par la loi de 1905

Beaujolais Nouveau, le premier vin du millésime

0

C’est la tradition : les Beaujolais Nouveaux arrivent le 3e jeudi de novembre. En 2018, rendez-vous le 15 novembre pour fêter le savoir-faire des vignerons du Beaujolais !

Les Beaujolais Nouveaux et Beaujolais Villages Nouveaux sont dégustés dans 110 pays. France, Japon, États-Unis ou encore Allemagne : vous trouverez forcément proche de chez vous des amis pour trinquer au premier vin de l’année.


Au moment des vendanges 2018, les vignerons avaient le sourire. Ils avaient raison, car les raisins ont tenu toutes leurs promesses. Les journalistes spécialisés dans le vin ont pu le constater début novembre à Villefranche-sur-Saône. Comme tous les ans, la presse a été invitée à découvrir le nouveau millésime des Beaujolais Nouveaux. Quelque 130 échantillons ont été dégustés à l’aveugle. Une bonne manière de se faire une idée précise de l’ensemble de la production. Christophe Tupinier, rédacteur en chef du magazine Bourgogne – Beaujolais Aujourd’hui n’a pas été surpris de la qualité :

« Le millésime 2018, on l’a bien vu arriver, avec un été caniculaire et très peu de pluie. Un millésime ne tombe pas du ciel … Enfin si, justement ça tombe du ciel ! Quand le ciel est aussi clément, aussi fantastique qu’en 2018, ça donne forcément un beau millésime ».

Cette année, le vignoble Beaujolais a été baigné de soleil, tout en étant épargné par la grêle, le mildiou et le gel. Au moment de la récolte, les raisins étaient donc très mûrs, nombreux et sains. Pour qualifier ces raisins de qualité, Christophe Tupinier parle de « belle partition », que les vignerons ont ensuite interprétée en vinification. Il en résulte « différents styles, mais globalement une belle homogénéité ».

Pour les dégustateurs avertis, les Beaujolais Nouveaux sont toujours attendus avec impatience, car ils sont les premiers vins de l’année viticole. Ils permettent d’avoir des indications sur le millésime à venir.
En ce mois de novembre, le plaisir est donc déjà au rendez-vous avec des Beaujolais Nouveaux à la couleur intense, loin de l’idée que le grand public peut parfois s’en faire. C’est ce que souligne Christophe Tupinier, en parlant des Beaujolais Nouveaux 2018 :

« Par rapport à l’image que les gens peuvent avoir du Beaujolais Nouveau d’il y a 20 ans, ça n’a vraiment rien à voir. Ce sont des vins concentrés, qui sont à mi-chemin entre les anciens Beaujolais Nouveaux et les vins de garde. Ce sont des vins très colorés, riches, très étonnants, avec des tannins très soyeux et un travail sur le fruit riche et frais. Ça, c’est ce qu’on appelle les Beaujolais Nouveaux ‘nouvelle génération’ ».
Dans le magazine Bourgogne – Beaujolais Aujourd’hui, http://www.bourgogneaujourdhui.com/fr/ Christophe Tupinier a prévu de mettre de belles notes, jusqu’à des 18 voire 19 sur 20 pour ses plus grands coups de cœur.

Saison de la clémentine : quand les consommer ?

0

Née au début du XXe siècle, la clémentine a rapidement fait sa place dans le quotidien des Français. Sa saveur douce et sa richesse en vitamines font de ce fruit hivernal un atout vitalité. Dégustée telle quelle ou travaillée en version sucrée ou salée, la clémentine met de l’énergie dans les assiettes !
La clémentine doit son nom au frère Clément2 (Vital Rodier, 1839-1904) de la congrégation du Saint-Esprit, qui était chef des pépinières de l’orphelinat agricole de Misserghin (près d’Oran, en Algérie).

En 1892, Louis Charles Trabut, botaniste et médecin français, avec le Frère Clément, aurait croisé volontairement un mandarinier avec un bigaradier. La clémentine a d’abord été considérée comme un hybride entre le mandarinier (Citrus deliciosa) et une variété de bigaradier à feuille de saule (Citrus salicifolia Raf. ‘Granito’). Ce dernier avait été importé d’Espagne comme porte-greffe pour les cultures d’agrumes. Toutefois des études récentes3menées par la station INRA de San-Giuliano en Corse consacrée à l’agrumiculture, ont montré à partir de l’analyse des chromosomes qu’il s’agissait en réalité d’un hybride entre le mandarinier et l’orange douce (Citrus sinensis). Quoi qu’il en soit, Louis Charles Trabut voulant rendre hommage à l’homme d’Église, décida de le nommer « clémentine » en son honneur.


Une clémentine pèse 70 grammes en moyenne. En fonction de la variété, le fruit est plus ou moins gros. À maturité, sa peau rugueuse varie du vert à l’orange vif. Son goût doux et acidulé excite les papilles.
Légère en calories mais riche en vitamine C, la clémentine est le fruit de l’énergie pendant les saisons froides.
Son absence de pépins et sa chair plus juteuse lui a permis de supplanter la mandarine dans le cœur des Français.
Facile à transporter, elle se déguste à toute heure de la journée. Elle réveille plats (viandes, salades, crustacés, poissons, féculents) et desserts de sa petite touche fraîcheur surprenante.
La Corse est le terroir de prédilection de la clémentine en France. Son climat généreux donne aux fruits toute leur saveur.

Les différentes méthodes de procréation médicalement assistée

0

 

Les grands principes juridiques de l’assistance médicale à la procréation
(Loi de bioéthique n°2004-800 du 6 août 2004 modifiée en 2011)

La mise en œuvre de l’assistance médicale à la procréation est indiquée lorsque le couple se trouve face à une infertilité médicalement constatée ou pour éviter la transmission d’une maladie grave à l’enfant ou à l’un des membres du couple. Elle se pratique dans des établissements autorisés et par des praticiens compétents pour ces activités. Le couple (un homme et une femme) doit être en âge de procréer. En France, il est interdit de faire appel à une « mère porteuse » et d’avoir recours à un double don de gamètes.

Il existe différentes AMP, plus ou moins invasives. Parmi elles on trouve l’insémination artificielle, qui consiste à injecter du sperme directement dans l’utérus de la femme au moment de son ovulation ; la fécondation in vitro (FIV) qui consiste à faire se rencontrer un ovule et un spermatozoïde en laboratoire et de transférer, quelques jours après la fécondation, les embryons dans l’utérus de la femme ; la fécondation in vitro avec ICSI (« intracytoplasmic sperm injection »), qui consiste à injecter directement un spermatozoïde dans l’ovocyte ; et l’accueil d’un embryon issu d’un autre couple. Dans ce dernier cas, les géniteurs de l’enfant n’auront aucun droit sur lui. Leur don sera anonyme et gratuit.

Insémination artificielle

C’est la technique d’assistance médicale à la procréation la plus simple et la plus ancienne. Le plus souvent, un traitement de stimulation préalable est prescrit à la femme afin d’obtenir le développement d’un ou deux follicules(voire trois selon les circonstances). Le développement folliculaire est suivi par échographie et prise de sang (dosages hormonaux). Lorsque le ou les follicule(s) sont matures, l’insémination est programmée.

Elle est réalisée sans hospitalisation. Le médecin, à l’aide d’un fin cathéter, dépose les spermatozoïdes à l’intérieur de l’utérus. Les spermatozoïdes mobiles remontent naturellement vers les trompes à la rencontre de l’ovocyte. La fécondation se fait selon le processus naturel, « in vivo » puisqu’elle se passe à l’intérieur du corps de la femme.

Le sperme doit être recueilli par masturbation au laboratoire et préparé le jour de l’insémination. Si pour des raisons médicales, culturelles ou personnelles, le recueil par masturbation vous pose problème, il est préférable d’en parler avec l’équipe médicale. Il est en effet possible, dans certains cas, de congeler les spermatozoïdes pour une éventuelle utilisation ultérieure. La congélation des spermatozoïdes peut avoir un impact sur leur qualité.

Ces techniques sont dites « in vitro » puisque la fécondation se passe à l’extérieur du corps de la femme.

Fécondation in vitro

1ère étape : la stimulation

L’objectif du traitement hormonal administré par injection est d’une part d’obtenir le développement simultané de plusieurs follicules et d’autre part de pouvoir prélever des ovocytes avant l’ovulation. Ce traitement est surveillé de façon adaptée par des échographies et des dosages hormonaux. Lorsque les follicules seront matures, le déclenchement de l’ovulation est prescrit à un horaire précis, ce qui détermine aussi l’horaire de la ponction folliculaire.

2ème étape : la ponction folliculaire

Elle est réalisée par voie vaginale sous contrôle échographique, et sous anesthésie ou analgésiegénérale ou locale.

3ème étape : la préparation des gamètes au laboratoires

– La préparation des ovocytes

Après la ponction, les liquides folliculaires contenant les ovocytes sont transmis au laboratoire. Tous les follicules ne contiennent pas forcément un ovocyte, et tous les ovocytes ne sont pas fécondables.

– La préparation des spermatozoïdes

Le sperme est recueilli et préparé au laboratoire le jour de la ponction ovarienne. Dans des situations particulières, des spermatozoïdes préalablement congelés seront utilisés. Les paillettes sont décongelées le jour de la ponction afin de récupérer des spermatozoïdes mobiles.

4ème étape : la mise en fécondation

– La fécondation in vitro classique

Les spermatozoïdes préparés sont simplement déposés au contact des ovocytes dans une boîte de culture contenant un milieu liquide nutritif et placée dans un incubateur à 37°C. Les spermatozoïdes mobiles viennent spontanément, sans aide extérieure, au contact de l’ovocyte. Mais un seul spermatozoïde fécondera celui-ci.

5ème étape : le développement embryonnaire

Le lendemain de la ponction, les ovocytes fécondés (ou zygotes) sont identifiables par la présence de 2 noyaux, appelés pronucleï : l’un provient de l’ovocyte, l’autre du spermatozoïde. Tous les ovocytes ne sont pas forcément fécondés. Les zygotes deviennent des embryons de deux à quatre cellules en 24 heures, puis de six à huit cellules 24 heures plus tard. Dans la majorité des cas, les embryons sont transférés deux à trois jours après la ponction.

6ème étape : le transfert embryonnaire

Le transfert embryonnaire est un geste simple et indolore qui est parfois pratiqué sous contrôle échographique. Il est réalisé au moyen d’un cathéter fin et souple introduit par voie vaginale dans l’utérus, la patiente étant allongée en position gynécologique. L’embryon est déposé à l’intérieur de l’utérus et s’y développe jusqu’à son implantation.

7ème étape : la congélation embryonnaire

Le nombre d’embryons obtenus peut être supérieur au nombre d’embryons transférés. Dans ce cas, les embryons non transférés dits « surnuméraires » et qui présentent des critères de développement satisfaisants peuvent être congelés. Ces embryons, après décongélation, pourront être placés dans l’utérus de la femme à une date ultérieure sans qu’il soit nécessaire de réaliser une nouvelle de FIV.

Fécondation in vitro avec ICSI

La fécondation in vitro avec ICSI consiste en l’injection d’un seul spermatozoïde dans l’ovocyte. L’ICSI impose une préparation spéciale des ovocytes et des spermatozoïdes.

La couronne de cellules qui entoure l’ovocyte est enlevée pour visualiser l’endroit où va se faire la micro-injection : c’est la « décoronisation ». La capacité des ovocytes à être fécondés est évaluée de manière plus précise. Seuls les ovocytes matures seront micro-injectés. Pour chacun des ovocytes, un spermatozoïde est choisi en fonction de son aspect et de sa mobilité.

Sous contrôle d’un microscope, le biologiste maintient l’ovocyte avec une micropipette et, avec une autre micropipette, aspire le spermatozoïde sélectionné puis l’injecte à l’intérieur de l’ovocyte. Cette micro-injection est renouvelée pour chaque ovocyte fécondable. Les ovocytes sont ensuite remis dans une boîte de culture dans l’incubateur à 37°C pour les étapes suivantes. La fécondation est ici directement initiée par la technique.

Les étapes suivantes sont identiques à celles de la fécondation in vitro classique.

Le prélèvement chirurgical des spermatozoïdes

Si le sperme ne contient pas de spermatozoïdes (azoospermie) et selon la cause de l’azoospermie, des spermatozoïdes peuvent être prélevés chirurgicalement dans les voies génitales masculines ou dans le testicule. Le prélèvement chirurgical peut avoir lieu le jour de la ponction (ICSI synchrone) ou préalablement à la ponction, les spermatozoïdes sont alors congelés (ICSI asynchrone).

Source :

Touche pas à mon père : réaction aux incidents dans 17 villes

0
Supporters of the anti-gay marriage "La Manif Pour Tous" (Protest for Everyone) movement protest against medically assisted procreation and the use of surrogate mothers in Paris on October 5, 2014. Sign reads : "our wombs are not shopping cart". AFP PHOTO / MATTHIEU ALEXANDRE

Réaction aux incidents subis dans 17 villes par les volontaires qui lançaient notre campagne d’alerte et de mobilisation Touche pas à mon père !


 

Supporters of the anti-gay marriage « La Manif Pour Tous » (Protest for Everyone) movement protest against medically assisted procreation and the use of surrogate mothers in Paris on October 5, 2014. Sign reads : « our wombs are not shopping cart ». AFP PHOTO / MATTHIEU ALEXANDRE

Alliance VITA a lancé paisiblement sa campagne d’alerte et de mobilisation contre la PMA sans père. Conformément à la loi, les délégations départementales de l’association avaient déclaré ces rassemblements dans chacune des 70 villes, pour y exercer leur liberté d’expression et leur droit de manifester.

Or, dans 17 villes, des groupes ont appelé sur les réseaux sociaux à organiser des contre-manifestations à l’endroit même de nos rassemblements, sans déclaration préalable, c’est-à-dire de façon illégale. En certains lieux, malgré une présence policière plus ou moins active, les contre-manifestants ont exercé des violences sur les biens et les personnes, en tentant de dérober ou de détruire le matériel de campagne et de couvrir par leurs cris les discours, allant jusqu’à insulter voire molester certains participants. La justice va être saisie et une plainte devrait être déposée là où une femme enceinte de huit mois a été giflée.

Tugdual Derville, délégué général de l’association, présent au rassemblement sur l’esplanade de la Défense près de Paris (qui s’est déroulé dans le calme) réagit à ces incidents :

« Tout d’abord, je veux remercier les volontaires qui ont participé au lancement de cette campagne pour leur engagement paisible. Dans 53 villes, nous avons pu exercer notre droit de manifester dans la paix, avec un excellent accueil des passants. Des groupuscules ont tenté dans 17 villes de nous intimider pour nous réduire au silence, au mépris de la loi. Je veux saluer les participants qui ont enduré des cris, des insultes et même des crachats ou des coups. Cette violence rend compte d’un état d’esprit, dominé par une volonté de toute puissance. C’est justement ce que nous contestons avec cette PMA sans père. Dans plusieurs villes, la police elle-même nous a avoué son impuissance à canaliser la violence de ces groupes. Ce n’est pas un bon signe pour notre démocratie. Nous sommes loin du « débat paisible » promis par le président de la République ! Comment peut-on accepter que ceux qui se conforment à la loi soient bousculés par ceux qui la transgressent ? Notre ténacité paisible reste entière. Céder à des groupes de pression qui veulent interdire le débat n’est de l’intérêt de personne. Nous espérons que tous les démocrates, même ceux qui ne partagent pas nos convictions, auront à cœur de défendre notre droit de les exprimer. Quant à nous, nous ne nous laisserons pas intimider. »

Face à ces atteintes à la liberté d’expression, Alliance VITA a décidé :

  • de saisir la justice partout où des violences ont été exercées ;
  • d’interpeller les responsables de l’ordre public pour savoir comment garantir son droit de manifester, alors que les déclarations préalables se sont retournées contre des participants ;

Le livre événement est en librairie : Parution de « Devenir » de Michelle Obama

0


DEVENIR, les mémoires intimes et passionnants de Michelle Obama, est désormais disponible dans toutes les librairies.
Le 5 décembre 2018, une rencontre exceptionnelle avec Michelle Obama aura lieu à la Scène Musicale, à Boulogne-Billancourt. Un événement exceptionnel à ne pas manquer !

RÉSERVEZ VOS BILLETS

Un couple gay libertaire surpasse le GOP à Washington

0

Joseph Bishop-Henchman et Ethan Bishop-Henchman sont mariés, et ils ont chacun couru pour la fonction publique à Washington, DC, en tant que candidats du Parti libertarien. Joseph a couru pour le procureur général DC, et bien qu’il n’a pas gagné, il a reçu 14.000 voix. Ethan a couru pour le président du Conseil municipal et DC a reçu encore plus de votes, 17 000. Les deux d’entre eux outpolled le plus haut total de vote républicain dans le quartier, seulement 11 000 pour DC Conseil municipal dans son ensemble candidat Ralph Chittams. Bruce Majors, un autre candidat gay Parti libertarien, a reçu un 3,600 votes respectables pour le DC At-Large District de la Chambre. Martin Moulton, un noir, candidat gay Parti libertarien, a reçu 6.800 voix en cours d’exécution pour le maire DC.

« Nous pensons qu’une course d’ardoise tout gay pour le bureau dans la capitale de notre pays est sans précédent », a déclaré le président du Comité national libertaire Nicholas Sarwark. « En ce qui concerne le respect des droits de tout le peuple, tout le temps, nous mettons notre argent là où notre bouche est. »

Le premier ouvertement candidat à la présidence gay d’un parti politique des États-Unis était John Hospers, premier candidat du Parti libertarien pour ce poste en 1972. Son colistier, Theodora « Tonie » Nathan, a été le premier candidat juif femme pour vice-président, et elle était la première femme à recevoir un vote électoral lors d’une élection présidentielle. Le Parti libertarien a plaidé en faveur de la légalisation du mariage homosexuel depuis des décennies, bien avant qu’il ne soit sur le radar soit des partis démocrates ou républicains, et approuvé les droits des homosexuels en commençant par sa première plate-forme.

« Nous sommes fiers d’accepter des membres de tout et tous les groupes minoritaires qui ont été historiquement opprimées par la discrimination du gouvernement », a déclaré Sarwark. « Les immigrants, les minorités raciales, les minorités religieuses, les travailleuses du sexe, les transsexuels, les usagers de drogues récréatives, les défenseurs open-carry, les joueurs – nous ne nous soucions pas ce que vos choix de vie sont. »

Les candidats homosexuels envoyées sur le terrain par le Parti DC libertaire seraient les fonctionnaires exemplaires.

Joseph Bishop-Henchman a promis d’utiliser les pouvoirs d’enquête et de surveillance du procureur général de réformer les services publics qui sont embourbés avec l’inefficacité et la corruption. Il a dit que certaines de ses priorités en tant que procureur général serait la protection des consommateurs et la répression des mauvaise gestion. « Un exemple que je vois est WMATA, » at-il dit, se référant à l’Autorité Washington Metropolitan Area Transit, qui est tristement célèbre pour les trains qui fonctionnent mal, pistes dangereuses, et la négligence de gestion galopante. « Si WMATA était une entreprise privée, ils auraient des investisseurs partout sur eux, les inspections de sécurité, ils pourraient même être fermées. »

Ethan Bishop-Henchman a indiqué que le choix de l’éducation serait sa principale préoccupation en tant que président du conseil municipal DC. « Je me concentrerais sur … élargir le choix de l’école, autant que possible, » at-il dit. « Je détournerait plus d’argent en bourses d’études pour les résidents à faible revenu et leurs enfants. Je consolideraient la bourse d’études d’opportunité DC, mettre plus d’argent dedans, et assurez-vous que plus de gens puissent avoir accès à cela. »

Moulton a porté sa course à la mairie sur des questions comme la réglementation l’annulation de lourdes qui empêchent les entreprises de construction de logements et de force dans les labyrinthes de la bureaucratie. Il a également préconisé d’améliorer l’éducation en facilitant un plus grand choix de l’école. Majors ont fait valoir qu’il serait plus titulaire défenseur efficace que les 28 ans Etat DC, il a couru contre pour la position des États-Unis Maison.

« Les libertaires insistent sur quelques principes fondamentaux », a déclaré Sarwark. « Ne pas blesser les gens. Ne prenez pas les choses. Ne pas les escroquer. Ne pas embaucher des politiciens ou des bureaucrates à faire ces choses pour vous. Nous tenons à féliciter notre ardoise DC tout gay des candidats pour leurs belles performances représentant ces valeurs libertaires mardi dernier. Nous saluons les candidats à l’échelle nationale 833 qui géraient candidats LP cette année. Nous sommes particulièrement heureux de saluer les 16 candidats du Parti libertarien qui ont remporté leurs courses pour la fonction publique. À l’avenir, nous prévoyons que le nombre de candidats gagnants libertaires d’augmenter de façon exponentielle «

Le bananier dans le jardin revient à la mode

0


LA culture du bananier en intérieur est tout à fait possible. Choisissez une variété de bananier nain.

En pot, bananier en intérieur :

Le bananier réclame un bon terreau que vous mélangerez éventuellement avec 1/3 de compost si vous en possédez.

Afin de faciliter le drainage, disposez au fond du pot d’un lit de graviers, de petits cailloux ou de billes d’argile.
Cette opération permet d’éviter que les tiges souterraines ne baignent dans l’eau, ce qui pourrait leur être fatale.

Installez votre bananier donc dans un pot de bonne taille rempli de terreau spécial plantes d’intérieur ou plante verte.
Bien qu’il soit nécessaire de le rempoter au printemps tous les 2 à 3 ans, en dehors de ça, préférez un surfaçage régulier qui comblera parfaitement le besoin de la plante en support de culture.
En intérieur, évitez le soleil direct car cela assèche le feuillage trop rapidement
Dès la mi-mai il est possible de ressortir votre bananier et le laisser dehors jusqu’à la fin de l’été
Bananier en extérieur :

Pour la culture du bananier en extérieur, choisissez une variété de bananier rustique.

La période de plantation se situe au printemps et en été.

Comme pour la plantation en pot, n’hésitez pas à poser un lit de graviers, de petits cailloux ou de billes d’argile afin de faciliter le drainage.

Vous le planterez ensuite dans un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable.
De manière générale, le bananier ne tolère pas le froid hivernal, il aura alors tendance à perdre son feuillage dès 2° et devra être protégé l’hiver.

Mais il devrait repartir au printemps suivant car ses racines résistent mieux au froid, jusque -19°. Les bananiers tropicaux ne résistent pas aux températures inférieures à 10° et ne pourront être cultivés que sous serre.

0FansLike
387FollowersFollow
7,359SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Les derniers articles

error: Contenu protégé