lundi, septembre 14, 2020
Accueil Blog

voyage au cœur de l’œil de la femme à barbe

0

L’œil de la femme à barbe, c’est : une Galerie nomade des Éditions d’art des Escapades artistiques 

Ghislaine Verdier 
crédit photo Anna Marchlewska

Guidée par ses choix, ses coups de cœur, ses rencontres, Ghislaine Verdier – que le milieu connaît dorénavant comme La femme à barbe (elle l’a bien cherché !) – s’intéresse à l’art singulier et à l’expressionnisme, aux femmes (mais pas que…), aux artistes vivants-es pluritalentueux-ses et aux expressions multiples. Le nomadisme favorise des expositions « sur mesure » en fonction des différents endroits choisis – des galeries partenaires ou d’autres lieux parfois insolites – éveillant ainsi la curiosité des visiteurs. L’édition de livres – alliant aux œuvres poésie ou récits – prolonge le plaisir et favorise la diffusion des talents. Les escapades artistiques – en partenariat avec associations, musées ou artistes – contribuent au plaisir de nouvelles découvertes. En l’absence d’un lieu fixe, L’œil de la femme à barbe est devenu un label, et c’est le Guide des galeries du magazine Artension qui l’a dit en 2020 ! 

Depuis sa naissance publique en mai 2014, L’œil de la femme à barbe a réalisé 65 événements, dont 23 expositions, 7 escapades, 3 salons du livres, 17 parte- nariats divers et 14 sorties de livres, avec près de 60 artistes différents ! 

A défaut d’avoir «pignon sur rue», L’œil de la femme à barbe a «pignon sur le net» avec son site https://loeildelafemmeabarbe.fr 

Alors en attendant les nouveaux événements de la rentrée, quoi de mieux que de lézarder en compagnie de quelques beaux livres d’art ? 

Les quatorze ouvrages édités depuis 4 ans vous feront voyager avec les gravures, dessins et céramiques de Sophie Sainrapt, les photographies de Thérèse Gutmann, les peintures d’Isa Sator, les sculptures textiles de Rebecca Campeau, les textes et photos de Laurence Dugas-Fermon, les peintures et gravures d’Hashpa, les assemblages insolites de Marie Delarue ou fabuleux d’Eva Chettle, les pierres peintes de Raâk, le journal en images de Guillaine Querrien, les collages et cartes peintes de Claire Zuber… 

https://loeildelafemmeabarbe.fr/editions

Les Âmes guéries: la complexité des liens humains de Tamara Magaram

0

Les âmes guéries, roman sur l’enfance et l’amour, laisse entrevoir la complexité des liens humains, la question de la mère, et la condition de la femme aujourd’hui. 

Les méandres de la passion
Nina, trentenaire parisienne, semble épanouie et heureuse, pourtant elle fréquente un groupe de parole sur les douleurs de l’enfance. Elle se fait remarquer par Hélène qui termine sa thèse en sciences sociales sur la guérison de l’enfance.Les deux femmes vont se livrer à une série d’entretiens complices et intimes.En prenant connaissance du vécu de Nina, Hélène va découvrir l’existence de sa mère : Teresa, une femme complexe, une beauté passionnée aux allures déchaînées.La vie foudroyante de Teresa reste un mystère pour sa famille. Qu’est-il arrivé à Teresa ? 
L’histoire
Une jeune femme, Hélène, rencontre Nina qui lui confie le récit de son enfance douloureuse.Derrière le chemin difficile vécu par Nina, Hélène découvre l’existence de Teresa, sa mère, une femme complexe, véritable beauté passionnée aux affects tourmentés.La vie frénétique de Teresa reste un mystère pour sa famille. Quand Éros et Thanatos guident une vie, le destin s’acharne… Qu’est-il arrivé à Teresa ? Quel fut son vécu ?  
Tamara Magaram
Tamara Magaram est un écrivain français. Les âmes Guéries est son second roman paru chez Ramsay Editions.Passionnée par la philosophie et la psychologie, elle écrit des romans qui sondent la question de l’âme humaine et des extrêmes qui subsistent dans les comportements contemporains

confinement: leurs photos de nu créent le buzz sur le web

0

C’est un challenge qui pourrait bien faire parler de lui en dehors de nos frontières : la Fédération Française de Naturisme a lancé le 31 mars le #nakedchallenge. Le principe ? Les naturistes, qui ne peuvent se mettre nus à la plage, dans les terrains associatifs ou leurs centres de vacances habituels, sont invités à prendre des photos d’eux nus à la maison… en train d’exercer leur activité préférée. “Vous aussi la plage, la mer, la nature, vous manquent ? Envoyez-nous vos contributions…. Les plus drôles ( et Facebook compatibles) seront publiées ici”, explique-t-on sur la page de la FFN.

Plus d’une dizaine de contributions ont été envoyées au webmaster de la Fédération Nationale, Eric Stéfanut. Des photos amusantes, artistiques ou parfois audacieuses comme celle d’Emilie et de Noël qui ont déversé 100kg de sable fin dans leur salon afin de créer un espace naturiste spécial confinement. D’autres tirent à l’arc, font du vélo, escaladent un frigo… des idées fraîches et amusantes qui permettent de dédramatiser cette période d’isolement.

A l’origine, j’ai souhaité faire comme la page facebook australienne “Get Naked Australia” en postant une photo avec ma femme dans notre salon, comme si nous étions à la plage. Finalement cette photo a été publiée sur la page facebook australienne et l’idée a germé de proposer le même challenge aux naturistes français. C’est un moyen de faire bouger la page Facebook de la FFN mais aussi de mettre un peu de légèreté dans cette période anxiogène”,  explique Eric.

En Australie, la fédération a lancé le #indooroutdoorchallenge. Des dizaines de photos ont été publiées depuis le début du confinement. “Ils vont plus loin que nous. On voit une photo, notamment, où deux naturistes font de l’alpinisme dans la cage d’escaliers !”, souligne-t-il.

la Fédération Française de Naturisme

Depuis le lancement du challenge français, la page Facebook de la FFN a augmenté le nombre de vues de manière importante : “La dernière photo publiée du #nakedchallenge” a dépassé les 20.000 vues”, indique Eric. La photo préférée du community manager de la FFN ? Celle de la plage dans le salon. Un goût partagé : c’est aussi celle que la plupart des internautes ont également plébiscitée. Elle a généré à elle seule 12.225 vues et  a été partagée 97 fois. Record à battre !

J.M

Coronavirus : le géant du porno tend la main au Festival de Cannes

0

Cher Pierre Lescure,

Nous avons suivi de près la discussion sur le Festival international du film de Cannes de cette année, et sachant que la décision de reporter cette année a été difficile, nous avons voulu proposer une alternative qui garantira des débuts percutants pour les films sélectionnés.

Chez YouPorn, face à une pandémie, nous prenons très au sérieux notre rôle dans la vie des gens désormais plus éloignés socialement, en termes de maintien de notre communauté connectée et de divertissement. Nous détesterions que cet événement renommé soit annulé pour la première fois en 73 ans d’histoire, YouPorn aimerait donc offrir officiellement au Festival international du film de Cannes la possibilité de diffuser ses longs métrages et l’annonce officielle de sa programmation (prévue pour le 16 avril). ) dans une section spéciale de notre site, qui est l’un des sites Web les plus consultés au monde. Nous avons une infrastructure robuste déjà en place pour le streaming de contenu à grande échelle et serions ravis d’aider à garder cet événement estimé sur la bonne voie avec sa programmation et son calendrier initialement prévus.

Nous sommes impatients de discuter de toutes les possibilités infinies et espérons que vous vous joindrez à nous pour fournir un contenu de qualité supérieure sur YouPorn pour tous ceux à la maison et qui ont besoin de divertissement et de soulagement.

Charlie Hughes
Vice-président de YouPorn

Raâk et Claire Zuber chez l’œil de la femme à barbe

0

A l’occasion de la sortie de leurs livres respectifs, Raâk et Claire Zuber se partageront l’écrin de La Fabuloserie Paris, dont les clés sont confiées quinze jours à L’oeil de la femme à barbe, pour la deuxième année consécutive.

Présences de pierre, le livre de Raâk avec des textes de Marie Gatard. Exposition des pierres peintes.

Nous connaissons tous le sourcier, qui avec sa baguette de coudrier recherche la présence de l’eau sous la terre. Mais comment appelle-t-on la personne qui déniche sur les plages des Côtes d’Armor des pierres roulées par les vagues et venues s’échouer sur la grève ? Comment appelle-t-on cette personne qui les manipule avec respect et amour, les interroge avec son pendule, comprend leur langage et leurs désirs profonds ? Comment s’appelle-t-elle, cette personne qui sait reconnaître le visage et le caractère présents dans la profondeur des granits et qui d’un coup de pinceau leur donnera la vie ? Cette personne s’appelle Raâk.
Ce nom un peu âpre et rugueux résonne comme un rocher qui éclate ; mais ne nous effrayons pas de ce fracas apparent. Raâk – enfant de la terre, de l’air et du feu – est un être doux et bienveillant, druidesse ou alchimiste selon son inspiration, magicienne à coup sûr, poète toujours. Elle est née en Bretagne ; et la Bretagne est le pays des enchanteurs, des druides et des fées… Sur tous les matériaux, elle imprime sa marque : elle dessine sur le sable, découpe des algues, pyrograve des poèmes sur des cageots, invente des livres-objets aux couvertures en terre cuite, crée des peuples de coquilles d’huîtres, d’os ou de galets, qu’elle photographie elle-même… Tout dans ses mains devient matière à rendre hommage à la nature et à la Terre Mère, à l’instinct primitif et aux éléments. Des présences de pierre qui font ce livre, Marie Gatard brosse le portrait universel et poétique, et nous raconte une histoire qui pourrait bien être la nôtre…

Collection L’oeuvre contée / 144 pages / 64 photos couleur / 21 x 21 cm / Souple avec rabats / 25€

– Annette André-Pillois, dite Raâk, est née en Bretagne en 1940. La découverte en 1976 du modelage de l’argile agit sur elle comme une véritable thérapie. Plus tard, elle s’initie à la cuisson raku. Depuis, elle utilise tous les supports naturels pour sa création : terre, pierres, bois, coquilles d’huîtres, algues, écorce… Tout dans ses mains devient poésie et matière à rendre hommage à la nature.
– Marie Gatard est née en 1932. La guerre lui enlève son père ; par sa mère, elle côtoie la création artistique d’après guerre. Elle travaille dans le cinéma, puis la grande presse (dont Paris Match), la presse scientifique ; a été rédactrice de dictionnaires encyclopédiques, écrit des scénarios pour la télévision, des pièces de théâtre… Elle est l’auteure de nombreux ouvrages sur l’histoire de la Résistance.

Morceaux qui tombent et Instants choisis, le livre de Claire Zuber. Exposition des cartes postales publicitaires peintes.

Entre 1997 et 1999, Claire Zuber peint à l’huile sur des cartes postales publicitaires, pour jouer avec la contrainte de « faire avec ce qui est déjà là ». 265 petits portraits voient ainsi le jour, sous le titre d’Instants choisis. En 2017, elle décide de récupérer les chutes de découpages – dans les journaux et magazines – de ses ateliers d’arts plastiques, ces rebuts et miettes, ces tous petits Morceaux qui tombent, avec lesquels elle compose des textes, toujours pour s’amuser avec la difficulté. 81 feuillets sur papier dessin sont donc réunis dans un coffret cartonné. En 2019, elle rencontre Ghislaine Verdier, L’oeil de la femme à barbe, à qui elle montre ses cartes peintes et son coffret de textes. En un rien de temps naît le projet du livre qui présentera la « colligraphie » originale et pour l’accompagner, une sélection parmi les portraits. Passée maîtresse dans l’art d’utiliser les restes et championne du recyclage, Claire Zuber nous livre une manière de 

« chorba littéraire », une « salade composée picturale » intrigante, réjouissante et interrogeante, que les surréalistes ne renieraient certainement pas.

Collection Cadavres exquis / 184 pages / 40 photos couleur / 16,5 x 24 cm / Souple avec rabats / 25€ /

Tout d’abord comédienne, Claire Zuber a été animatrice d’Ateliers Arno Stern, avant d’être art thérapeute, parallèlement à sa vie de plasticienne. À la fin des années 90, elle peint à l’huile et la figure humaine est son sujet central ; elle est également très inspirée par le théâtre et ses coulisses. En tant qu’art thérapeute, elle accompagne aujourd’hui des adultes en ateliers de psychothérapie à médiation artistique avec les arts plastiques et l’écriture.

Contact :
L’oeil de la femme à barbe • Galerie nomade • Éditions d’art • https://loeildelafemmeabarbe.fr

Moi aussi, je médite !

0

ET LES RENCONTRES VIRTUELLES ?

Parfois les rencontres sont virtuelles : sur internet, on a aussi plein d’amis qu’on ne connaît pas ! Dans ces cas-là, tu montres ce que tu veux bien montrer et tu dissimules ce qui te gêne. Tu risques d’idéaliser l’autre, d’autant plus facilement que tu ne le connais pas vraiment. Les échanges écrits te font fantasmer ! Le risque, c’est de devenir dépendant de ce type de relation qui t’évite d’être confronté à la vie réelle. Un jeune nous disait récemment : « On a plein d’amis sur le Net, mais on est seuls ! ». Et puis, il est nécessaire de garder sa part d’intimité, en ligne on a tendance à en dire trop, attention à ne pas tout dévoiler ! Pour apprendre les relations sociales et pouvoir éprouver du bien-être avec les autres, c’est dans la réalité que ça se passe. Pour certains jeunes timides, le Net est plus facile. Mais la vie est en dehors, il faut sortir de chez soi !

ET SI TU T’OUVRAIS A LA BIENVEILLANCE AIMANTE ?

Tout au long du livre, tu as pratiqué la pleine présence, tu as appris à t’installer dans la confiance en toi, tu as compris que pour être heureux, tu dois trouver sens et engagement, tu as appris à pratiquer la gratitude. Tu peux alors t’ouvrir à la bienveillance envers les autres. La bienveillance est reliée à la question de l’amour, de l’altruisme, de la compassion et de la joie.

« 2020, le grand tournant  » Elisabeth TEISSIER

0

PAS UN JOUR NE PASSE ACTUELLEMENT SANS SA DOSE DE TÉMOIGNAGESALARMANTS, DE LIVRES OU DE VIDÉOS FAISANT ETAT DE LA SITUATION PRÉOCCUPANTE DANS LAQUELLE SE TROUVE NOTRE MONDE AUJOURD’HUI.

On parle même de « l’humanité en péril » ! Rien que ça… A tout le moins, il s’agit d’un énorme « malaise de la civilisation ». Les gens sont de plus en plus angoissés, déstabilisés. Et les astrologues sont, de leur côté, inquiets en raison des configurations planétaires exceptionnelles de 2020, qui changeront le paysage du monde et la vie de la majorité de ses habitants. Précisons qu’à la faveur de ces cycles planétaires exceptionnels, certains, selon leur signe, vivront une fantastique poussée ascensionnelle.

Sans apporter de l’eau au moulin des défaitistes, ce livre tente, avec l’éclairage original et précieux des grands cycles planétaires qui reflètent notre devenir collectif et individuel, de livrer ma vision d’astrologue/sociologue, à travers des analyses géopolitiques : thèmes d’Emmanuel Macron, de Donald Trump, des Etats-Unis et des prochaines élections, de Vladimir Poutine…

Notre monde est-il vraiment menacé ? A quel point et dans quels domaines ? Sommes-nous déjà dans l’ère du Verseau qui doit changer les mentalités ? Quel rôle vont jouer l’islam et l’Etat islamique ? Notre civilisation chrétienne vit-elle ses dernières heures ? Dans quel ses l’économie va-t-elle évoluer : allons-nous vers un krach boursier, ou pire ?

Cet ouvrage donne une autre vision des choses. Un regard vu de Sirius… Comme chacun de nous sera touché différemment selon ses propres étoiles, vous découvriez également dans cet ouvrage les prévisions sur 2020 pour chaque signe et pour chaque décan. Vous serez ainsi mieux armé pour affronter cette nouvelle année qui s’annonce tout sauf anodine.

Et gardons les yeux rivés sur la ligne bleue des Vosges : en survolant les années suivantes, 2026 promet une nouvelle société. Une aurore sur un nouvel âge d’or ?

Journées internationales du Film sur l’art, 13e édition

0

Films, rencontres, Sélection JIFA 2020
Du 17 au 26 janvier 2020

Les Journées internationales du film sur l’art explorent chaque année le lien singulier qui unit le cinéma aux autres arts et questionnent le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés. Cette 13e édition reçoit une nouvelle invitée, la réalisatrice Claire Denis, pour trois jours de carte blanche et de rencontres avec des artistes. La seconde partie du programme propose un hommage à la 3e Scène de l’Opéra national de Paris, un focus sur le Bauhaus ainsi qu’une sélection de films récents et des échanges avec leur réalisateur.

Film de Claire Denis (2004, 84 min, mus PJ Harvey)
La caméra de Claire Denis et l’écriture dansée de Mathilde Monnier explorent des territoires communs. Ce film est une histoire de rencontre et d’échange, rencontre et fusion de deux arts, le cinéma et la danse.

L’AMOUR C’EST MIEUX À TROIS-THÉÂTRE LE POINT COMÉDIE

0

Ne manquez pas le spectacle « L’amour c’est mieux à trois » au Théâtre le Point Comédie Jeudi 26, Vendredi 27, Samedi 28 Décembre • 19H30
Du 2 Janvier au 29 Février

Ne manquez pas le spectacle « L’amour c’est mieux à trois » au Théâtre le Point Comédie Jeudi 26, Vendredi 27, Samedi 28 Décembre • 19H30
Du 2 Janvier au 29 Février
Selfies, mojito et grasse mat, leur vie de célibataire est parfaite.
Ils se rencontrent et font la pire erreur de leur vie : un gosse !
La nuit ils dansaient la salsa, maintenant ils rêvent de dormir.
Le jour ils jouaient à Candy Crush, maintenant ils regardent Gulli.
Entre crise de couple, combats de biberons, les conseils d’une belle soeur grande gueule et d’un bobo je sais tout, venez découvrir que l’amour c’est mieux à trois, la comédie dans l’air du temps qui vous fera oublier vos gosses et vous donnera (quand même) l’envie d’en faire.

Une belle équipe : Un Long métrage de Mohamed Hamidi

0

Après une bagarre, toute l’équipe de foot de Clourrières est suspendue jusqu’à la fin de la saison. Afin de sauver ce petit club du Nord qui risque de disparaître, le coach décide de former une équipe composée exclusivement de femmes pour finir le championnat. Cette situation va complètement bouleverser le quotidien des familles et changer les codes bien établis de la petite communauté.  

0FansLike
387FollowersFollow
14,700SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Les derniers articles

error: Contenu protégé