Boxe Thaï : Nong Rose, combattante transgenre, en combat à Paris

0
58


Le lady boy aux genoux d’acier » est de retour ! Alors que la prochaine édition du Kerner Thai se déroulera le 8 janvier prochain à Paris, au Stade de Coubertin, Nong Rose, la célèbre combattante transgenre, est au programme. De retour depuis mars dernier sur le devant de la scène, la combattante sera la tête d’affiche de cette édition 2018. « J’ai un corps d’homme et une âme de femme, c’est ainsi. Je m’entraîne dur et je donne tout sur un ring », confiait-elle. Pour sa première sortie européenne, Nong Rose affrontera Akram Hamidi, le champion de France de la discipline. Jimmy Vienot et Jordan Watson seront également de la partie

Mais Nong Rose n’avait pas dit son dernier mot. Depuis, il a signé avec l’un des plus grands promoteurs du pays, OneSongchai. Après plus de 300 combats dans sa jeune carrière, il accède enfin à la récompense ultime et devient le premier ladyboy a être autorisé à combattre dans le mythique stade Rajadamnern, habituellement réservé aux hommes en les obligeant à combattre torse nu. Nong Rose a eu le droit de combattre en brassière et sa personnalité a rapidement conquis les médias locaux, qui lui ont donné le surnom de « ladyboy aux genoux d’acier ». Parce qu’au-delà de son statut particulier de ladyboy, Nong Rose est surtout reconnu pour son talent de combattant. Ses adversaires ne sont d’ailleurs pas avares de compliments à son sujet. Pour The Independent, Karun « Priewpak » Kaemlam confirme qu’il « était incapable de battre sa force et sa constitution ». Son premier combat à Paris sera donc historique. Rendez-vous le 6 janvier prochain au stade de Coubertin.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.