Carnaval à Venise : Histoire du Carnaval

0
33




En 1094 le carnaval était déjà mentionné dans une charte du doge Faliero, et en 1269 le Sénat prescrivait qu’on eût à considérer la veille du Carême comme un jour de fête (mardi gras).

On pouvait alors porter le masque, grâce auquel on retrouvera plus tard une ombre de l’égalité perdue au cours du temps, quand sous des vêtements d’emprunt les nobles fraternisaient encore avec le peuple. 

En compensation à son inaction politique, le peuple s’attachait à ce faste glorieux qui caractérisait les fêtes commémoratives de Venise, et s’oubliait dans les conflits entre les grandes familles, dans les chasses au taureau et bien sûr dans les fêtes du carnaval, qui servaient à montrer toutes les séductions de la richesse, tous les caprices de la mode.  

 succès et de la réussite du carnaval 

Le peuple, qui aimait les fêtes et les divertissements publics, trouvait dans le carnaval l’amusement et le plaisir, mais il y trouvait surtout une liberté d’expression qui n’existait nulle part ailleurs.  

Programme du Carnaval de Venise

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.