La commune d’Allouville-Bellefosse : Une minuscule chapelle dans un arbre!

0
66


 

La commune d’Allouville-Bellefosse située près d’Yvetot, en plein coeur du pays de Caux, abrite le célèbre chêne d’Allouville. Par contre il faut faire attention à la confusion, car ce dernier est bien le plus vieux chêne mais pas le plus vieil arbre de France, qui se trouverai quand à lui sur la commune de Saint-Mars la futaie en Mayenne (l’aubépine de Saint-Julien estimé soi-disant à 1700 ans). Pour ce qui est de notre millénaire normand il date de l’époque de Charlemagne et a la particularité d’abriter deux chapelles superposées et logées dans le tronc évidé (11m de circonférence). Elles sont accessibles à l’origine par des escaliers et des galeries de circulation, celle du rez-de-chaussée fut aménagée en 1696 en l’honneur de Notre-Dame de la Paix tandis que celle du dessus était appelée la chambre de l’ermite. Il a échappé aux fureurs révolutionnaires grâce à l’instituteur-bedeau qui y avait apposé une plaque le présentant comme le « temple de la raison », alors que les sans-culottes locaux le considéraient comme une « niche d’oraisons ». C’est aux efforts d’Henri Gadeau de Kerville que le site doit d’être classé « naturel » depuis 1932. Savez vous qu’il est également appelé « l’arbre aux loques » puisqu’il est considéré comme intercesseur. Les « loques » en question étant des pièces de vêtement d’une personne malade que l’on clouait dessus en vue d’une guérison. Au 19ème siècle, ces morceaux de tissus étaient installés le temps d’une neuvaine. Pour ce qui est de nos pays voisin le plus vieux chêne belge se situe à Liernu et la Suisse possède le plus vieux d’Europe dans la commune de Chatillon

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.