Creuser l’histoire de la pelle

0
16

 

 

De l’affiche du film Love de Gaspar Noé (interdit aux moins de 18 ans), à celle de Mon Roi de Maïwenn, en passant par le titre de l’album d’Arielle Dombasle French Kiss et celui qu’ont échangé Mylène Farmer et Sting sur le tournage d’un clip à Paris, ça embrasse à tour de langue en ce moment.

Preuve ultime: la série «Plus belle la vie» –nouvel observatoire des changements de comportements sociaux, selon nous, depuis l’épisode de la partouze sous poppers– a encore récemment fait parler d’elle en montrant un baiser langoureux échangé entre un chromosome XX de 40 ans et un chromosome XY de 17 ans(OK, on avoue, c’est surtout en raison de la différence d’âge des deux protagonistes). Un beau panel de représentations du french kiss, le baiser à la française, dont la variante «galocher» a fait son entrée dans Le Petit Robert l’année dernière. Mais derrière ce phénomène big bisou (avec la langue), il y a bien plus qu’un simple échange de salive.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.