Des remèdes faciles contre la constipation

1
98

woman toilet lavatory peeing urinate short leg concept

 

La constipation est un problème très fréquent. La plupart du temps, elle est fonctionnelle, i-e qu’elle n’est causée par aucune maladie mais plutôt par de mauvaises habitudes alimentaires, l’inactivité physique, le stress ou la présence d’hémorroïdes et de fissures anales.

Cependant, si vous souffrez de constipation et que ce problème est nouveau pour vous, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Un cancer du côlon peut parfois se présenter de cette façon, mais d’autres pathologies peuvent aussi en être la cause (problème endocrinien comme le diabète ou l’hypothyroïdie, un problème neurologique ou simplement la prise d’un nouveau médicament). De même, si d’autres symptômes accompagnent la constipation (sang dans les selles, perte de poids, douleurs abdominales, diminution du calibre des selles), consultez votre médecin.

Il existe différentes méthodes pour guérir la constipation selon la cause. Nous vous proposons quelques remèdes naturels pour apaiser la douleur.

Quelles sont les causes de la constipation ?

Une mauvaise alimentation est l’une des causes principales de la constipation. Cette dernière se caractérise par un manque de liquides. Vous devez donc vous hydrater en buvant beaucoup d’eau, au moins 8 verres par jour. De plus, il est essentiel de faire de l’exercice au moins une demi-heure par jour pour maintenir le fonctionnement normal de votre intestin. Évitez la farine blanche raffinée et les protéines animales en excès.

Pour améliorer votre régime alimentaire, vous devez consommer :

  • Toutes sortes de céréales complètes
  • Des légumes, soupes et salades
  • Des fruits frais de saisons, des smoothies
  • Des noix, fruits secs et graines

Ces aliments sont laxatifs mais n’irritent pas l’intestin :

  • Les pruneaux
  • Les dattes
  • Les noisettes
  • Les figues fraîches et mures
  • Les kiwis
  • Le miel d’acacia
  • Le Kuzu ou kudzu
  • Les châtaignes
  • Le psyllium
  • L’Agar-agar
  • Le lin mis à tremper toute la nuit
  • Les pommes cuites au four avec la peau.

Le mauvais fonctionnement du foie :
L’indigestion et les lourdeurs d’estomac, les problèmes de cheveux, les problèmes de vision, les pattes d’oie, les jaunissements de la peau et les douleurs dans les côtes droites, sont tous des symptômes qui confirment le mauvais fonctionnement du foie qui, à son tour, mène à la constipation. Vous pouvez la traiter lorsque vous :

  • Buvez, à jeun, le jus d’un demi-citron et une cuillère à soupe d’huile d’olive
  • Buvez des infusions de boldo, de chardon et de pissenlit
  • Mangez un pruneau par jour
  • Dormez avec une bouillotte sur les côtes droites
  • Dînez léger et tôt le soir

La tension et le stress :
L’intestin est un muscle qui souffre aussi des tensions, donc être stressé provoque une constipation que vous pouvez traiter avec des exercices de respiration profonde, des massages sur le ventre, du yoga ou du tai-chi ou encore en buvant des infusions de mélisse, de passiflore ou de valériane.

L’excès de consommation de laxatifs irritants :
Penser à guérir la constipation en consommant beaucoup de laxatifs irritants ne fait qu’interrompre le fonctionnement normal de l’intestin, provoquant des diarrhées, des ulcères ou encore une carence en calcium.

Évitez la consommation des laxatifs car quelques jours après les avoir arrêté, votre intestin fonctionnera de manière plus lente. Pendant cette période, vous pouvez effectuer des lavements. Enfin, votre intestin se remettra à fonctionner normalement et vous pourrez consommer les laxatifs non irritants que nous vous avons proposés ci-dessus.

Les causes psychologiques :
Pour des raisons d’hygiène, certaines personnes ne peuvent évacuer que lorsqu’elles sont chez elles. Mais l’intestin fonctionne d’une manière systématique, il nous donne un signal auquel il faut obéir. Résister à ce signal longtemps peut nuire à l’intestin de sorte qu’il ne pourra plus fonctionner normalement. Il est préférable de consulter un thérapeute ou un psychol

Mettre plus de fibres dans son assiette

La seconde recommandation est de mettre plus de fibres dans son assiette, quitte à les réintroduire progressivement si l’on a vraiment perdu l’habitude d’en manger. A lire aussi : Les vertus des fibres.

Légumes, fruits, céréales complètes, légumineuses, son d’avoine, psyllium, mieux vaut commencer en variant les sources de fibres, et par de petites quantités que l’on augmentera petit à petit.

En secours, les médicaments laxatifs

  • Les laxatifs dits osmotiques modifient la répartition de l’eau dans l’intestin et améliorent ainsi l’hydratation des selles (Lactulose, Macrogol).
  • Ceux dits de lest augmentent leur volume et les rendent moins dures (Mucivital, Psylia, Parapsyllium, Spagulax, Transilane).

Les deux types peuvent se prendre au long cours car ils n’irritent pas la muqueuse intestinale. A base de sucre, de fibres d’ispaghul ou de psyllium, leur seul risque est de majorer la sensation de ballonnements.

« Sous forme de poudre, les fibres végétales ne se diluent pas, elles se dispersent dans l’eau. Ce n’est pas forcément agréable à avaler », précise Imène Sahraoui, pharmacienne. Ils sont néanmoins préférables aux laxatifs stimulants (Dulcolax, Contralax, Pursennide).

« En induisant un appel d’eau important au niveau intestinal, ils stimulent le péristaltisme du tube digestif et font avancer les selles.

« Mais ils traitent si bien la constipation que certaines personnes prennent l’habitude d’en prendre au long cours, augmentant ainsi, sans le savoir, le risque de déshydratation et celui de troubles cardiaques dû à la fuite de potassium », note la pharmacienne, qui les conseille donc « en dernier recours, à raison d’un à deux comprimés maximum par jour, et pas plus de trois jours par semaine. »

Le massage du ventre, une solution naturelle

Bouger, marcher, 30 minutes par jour idéalement, et masser son ventre. « Un geste simple, que tout le monde peut faire, sans contre-indication, stimule les fonctions motrices de l’intestin et aide mécaniquement la progression du bol alimentaire », dit Xavier Dufour, masseur-kinésithérapeute.

Comment faire ?

  • Sur le ventre, exercer des petites pressions circulaires avec la main, dans le sens des aiguilles d’une montre, en commençant en bas à droite.
  • Remonter jusqu’aux côtes, passer côté gauche, puis en bas à gauche, revenir au point de départ jusqu’à soulager le côlon. A lire aussi : Retrouver un ventre en bonne santé grâce à une bonne alimentation.

ogue qui aidera la personne à dépasser ce problème.

1 COMMENTAIRE

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.