EXPOSITION « NATURENALES » Linda BACHAMMAR

0
8

Linda Bachammar a toujours eu un rapport spécial avec la nature. Poète dès l’enfance, elle reste amoureuse des espaces perdus et des silences. C’est cet amour de la nature qui la fait présupposer que chaque être humain porte en lui la nostalgie d’une nature sauvage, préexistante à l’Homme et qui lui survivra. L’artiste constate que les réseaux sociaux sont l’occasion pour bon nombre d’internautes de partager des images de nature prélevées en ville. Elle-même a cette habitude. Elle décide alors d’en réaliser des peintures et d’associer celles-ci à des portraits de rêveurs, soulignant le lien entre la nature et l’Homme dans un monde urbain.  D’origines occidentales et orientales, née en France, Linda Bachammar est une enfant du métissage, comme le démontre sa peinture, fruit d’influences et d’horizons différents. Venez découvrir son travail et échanger sur les liens entre l’Homme et la Nature à cette occasion.

« Naturenales »

 

« Naturenales » plongent le spectateur dans un univers mystérieux et ordinaire à la fois. Les éléments sont vus ici sous le prisme d’un changement d’échelle ou d’une fragmentation. La Nature est montrée comme un système ordonné, une vision humaine même si sa figure n’apparait pas.  Les compositions sont réalisées de manière à pouvoir correspondre au regard d’un promeneur en ville qui cherche, assoiffé, des fragments de nature.

Investissant massivement la représentation du ciel et des arbres, l’artiste les voient comme le dernier espace de liberté et d’observation d’un horizon lointain sans buildings, travaux, routes qui viendrait entraver son regard. Le regard est aussi porté

 

La Cour Saint Nicolas Paris Vernissage vendredi 30 novembre à 18h30

Linda Bachammar a déployé la série sur pampier à l’aquarelle et au collage ainsi que sur toile à l’acrylique et à l’huile.

Alors que nous serons 75% à vivre en zones urbaines en 2050, la série interroge sur les liens entre l’Homme et la Nature en milieu urbain. Pourquoi s’en sent-il détaché ? Qu’est-ce qui l’attire indéniablement chez elle ? 

« Des portraits de rêveurs sont confrontés aux fragments de nature pour signifier le détachement du lien entre Homme et Nature et du rêve comme échappatoire à la violence des villes.»

www.linda-bachammar-art.com

 

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.