Gabriel Katz Au bout des doigts

0
8

Au bougt des doigts est le roman adapté du nouveau film de Ludovic Bernard, dont la sortie en salles est prévue le 26 décembre 2018. Un casting prestigieux portera cette histoire à l’écran : Jules Benchetrit, Lambert Wilson, Kristin Scott Thomas, André Marcon, Elsa Lepoivre, avec la participation exceptionnelle de Michel Jonasz.

Au milieu du brouhaha entêtant de la gare du Nord, une musique s’élève : le prélude et fugue n°2 en do mineur de Bach. Mathieu, 20 ans, assis au piano en libre-service, donne vie au célèbre morceau. La musique et lui ne font qu’un. La musique est son secret, un sujet dont il n’ose pas parler dans sa banlieue. Il traîne avec ses potes Kevin et Driss à monter des « business » plus ou moins risqués, veille sur ses frère et sœur, aide sa mère qui multiplie les travails depuis que son père les a abandonnés.

Alors qu’un des coups de Mathieu vire au cauchemar et qu’il finit au poste de police, il n’y a qu’une seule personne qu’il puisse appeler : Pierre, un inconnu, qui l’avait entendu jouer un soir à la gare et lui avait donné sa carte de visite. Pierre pose une seule condition pour lui éviter la prison : il devra faire des heures d’intérêt général comme homme de ménage au Conservatoire national supérieur de musique, dont lui-même est le directeur. Mais Pierre a une tout autre idée en tête… Il voit en Mathieu un génie de la musique – et peut-être sa seule chance de relancer sa carrière. Le pari de Pierre sera-t-il récompensé ? Mathieu acceptera-t-il d’aller vers son destin ? Qui des deux sera sauvé ?

Au bout des doigts est le fruit d’une rencontre entre un réalisateur et un écrivain.

Gabriel Katz est auteur de romans jeunesse et fantasy chez Scrineo et Pocket ainsi que de romans noirs chez Le Masque. Il est aussi un maître dans l’art d’entrer dans la peau des autres, car il a écrit « dans l’ombre » plus de 30 livres signés par des auteurs bien connus du grand public. Il travaille par ailleurs comme scénariste pour la télévision – entre autres des séries.

Ludovic Bernard a longtemps travaillé comme assistant réalisateur, notamment avec Luc Besson à trois reprises, avant de passer à la réalisation. Son dernier film, L’Ascension, a reçu le Prix du Festival de Comédie 2017.

Edité chez Fayard

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.