Grand Orient : prix Marianne Jacques France à Madame Zineb EL RHAZOUI

0
267

Remise du prix Marianne Jacques France à Madame Zineb EL RHAZOUI, essayiste, ancienne journaliste à Charlie Hebdo le 10 mai 2019 au siège du Grand Orient de France par le Grand Maître, Jean-Philippe HUBSCH.


Après y avoir signé quelques articles dès 2011, elle est embauchée en 2013 par l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo2, où elle écrit sur le thème des religions.

Alors en vacances à Casablanca, elle échappe à l’attentat terroriste islamiste contre le siège social de Charlie Hebdo le 7 janvier 20152. Elle contribue au « numéro des survivants », qui sort en kiosque le mercredi suivant.

En février 2015, elle reçoit, ainsi que son mari, des menaces de mort sur Twitter. En octobre 2015, elle préside le jury du prix de la Laïcité.

En mai 2015, dans l’émission Le Petit Journal, elle dénonce la mauvaise répartition de l’argent perçu par Charlie Hebdo après l’attentat. La journaliste, membre de la rédaction, reçoit le mercredi 13 mai, un courrier de convocation à un entretien préalable à un licenciement pour faute grave envoyé par la direction, en attendant elle est mise à pied. Elle dit ignorer le motif de sa convocation et la faute grave dont il serait question et déclare : « Je suis choquée et scandalisée qu’une direction qui a bénéficié d’autant de soutien après les attentats de janvier fasse preuve d’aussi peu de soutien envers un de ses salariés, qui est sous pression comme tous dans l’équipe et fait l’objet de menaces ». La procédure de licenciement est annulée deux jours après.

En janvier 2016, elle publie chez les Éditions Ring un livre sur les attentats du 13 novembre intitulé 13.

Le 9 septembre 2016, elle annonce quitter Charlie Hebdo, lors d’un entretien à la webradio étudiante Web7Radio

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.