Les hommes regardent les fesses. Les femmes aussi.

0
85

 

La fesse (du bas latin fissa : fente, fissure), ou région glutéale, désigne la région anatomique située à la face postérieure de la racine de chaque membre inférieur humain. Les deux fesses sont séparées par le pli interfessier, lequel se termine en bas vers l’anus. Les fesses sont un des traits morphologiques caractéristiques des bipèdes en général, et des humains en particulier : en effet, c’est la station debout qui fait que les muscles postéro-supérieurs de la cuisse prennent ce rebond caractéristique ; dans le cas des autres animaux, les muscles fessiers sont « effacés » par l’angle formé entre la cuisse et le dos. Leur forme de « rembourrage » musculaire facilite la station assise, une position caractéristique de la plupart des primates.

La majorité des hommes sont excités à la vue de fesses voluptueuses : dans l’inconscient masculin, elles témoigneraient de la capacité de leur propriétaire à porter et accoucher d’un enfant sans encombres. Les femmes quant à elles, craquent volontiers sur un « postérieur » bien musclé. La musculature évoque une puissance et une force, recherchées de la gent féminine. Sur un plan beaucoup plus inconscient, quand elle se situe au niveau des fesses, elle assure de judicieux mouvements lors du coït. Eh oui, c’est grâce aux fesses que le va-et-vient du pénis est rythmé et profond ! Un amant aux fesses musclées est supposé prometteur…

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.