La diarrhée pendant les règles, le dernier tabou sur le corps

0
15

La diarrhée est un problème fréquent. Elle se caractérise par des selles de consistance liquide ou molle, plus volumineuses et nombreuses qu’à l’habitude (plus de 3 selles par jour).

Il ne s’agit pas d’une maladie, mais d’un symptôme de la colite. Sa cause la plus fréquente est l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés. Elle dure 1 jour ou 2, puis disparaît sans nécessiter de traitement.

Chaque mois à partir de la puberté, l’utérus se prépare à accueillir un œuf, résultat de la rencontre entre un ovule et un spermatozoïde. Pour cela, il prépare un « nid douillet » en fabriquant davantage de muqueuse utérine appelé endomètre.

A la fin de chaque cycle, si la rencontre n’a pas eu lieu, l’utérus élimine cet endomètre qui ne sert plus. Cela provoque un saignement vaginal qui dure généralement  de 3 à 7 jours selon les femmes. C’est ce qu’on appelle les règles.

Les crampes et les douleurs dans le bas du dos et du ventre sont ce qu’on appelle la dysménorrhée. Ces crampes et douleurs sont dues à l’augmentation de la production de prostaglandines par la muqueuse qui tapisse l’utérus, l’endomètre. En l’absence de fécondation, c’est-à-dire de rencontre entre un ovule et un spermatozoïde, les prostaglandines poussent le muscle utérin à se contracter pour évacuer le surplus de muqueuse et le sang : ce sont les règles.

Ces prostaglandines sont diffusées par le sang et peuvent donc arriver dans d’autres parties du corps. Elles peuvent par conséquent aussi être responsables de symptômes comme la diarrhée et les nausées.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.