La naissance du preservatif invisible

0
22

Actuellement, le seul moyen contraceptif efficace pour l’homme et la femme, reste le préservatif. Mais ce dernier risque bien d’évoluer avec la mise au point en novembre 2000 par Michel Bergeron – Professeur à l’Université de Laval au Québec – d’un gel contraceptif inodore, incolore et imperceptible, protégeant contre les IST et même le virus du Sida. Ce gel, baptisé « préservatif invisible », est composé de deux ingrédients : un gel polymère (liquide à la température extérieure, mais qui se gélifie à température corporelle) combiné d’un germe comme le sulfate de sodium laurylé. Pour l’instant, la méthode testée sur des souris a donné de bons résultats.
L’avenir nous dira si ce gel est applicable à l’homme.
En 2010, le groupe Ansell dégaine une révolution avec une nouvelle matière pour le préservatif masculin: le polyisoprène. Cela a la couleur du latex, c’est extensible comme du latex, mais ce n’est pas du latex.
En 2011, après des années de négociations, des investisseurs qui volent le concept intial, les préservatifs TheyFit sont enfin disponibles en Europe. Ils proposent pas moins de 95 tailles, ce qui est une révolution ! Pour la petite histoire, c’est Marc Pointel, le fondateur du Roi de la Capote, qui a eu l’idée d’introduire en Europe, cette marque de préservatif américaine, inventée par le génial Franck Sadlo.
Le 15 novembre 2013, le Roi de la Capote ouvre enfin la première boutique physique de vente de préservatifs en France, à Paris, du Monde moderne.
En 2016, la consommation des préservatifs en France n’augmente toujours pas avec un ratio de 1.5 préservatif consommé par an et par habitant ! Les Japonais sont toujours les plus gros consommateurs au Monde avec plus de 11 préservatifs utilisés par an et par personne…
Sources:
Besok.com

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.