L’amour est un sentiment universel

0
23

Si l’amour est un sentiment universel, les manières d’aimer sont multiples et n’ont cessé d’évoluer au cours de l’Histoire. D’une époque à une autre, les transformations de la relation amoureuse constituent une inépuisable source d’inspiration pour les artistes.
L’exposition se propose d’écrire une histoire des manières d’aimer, depuis le péché originel jusqu’à la quête de liberté. Cette histoire d’amours évoque tour à tour l’adoration, la passion, la galanterie, le libertinage ou encore le romantisme. Elle montre comment, partant d’une stigmatisation du féminin, chaque époque a réhabilité successivement la femme, l’amour, la relation, le plaisir et le sentiment, pour aboutir à l’invention de l’amour libre.

L’acceptation du mariage d’amour par la société du 19e siècle esquisse une victoire du consentement amoureux sur les contingences sociales. Au 20e siècle, dans le couple, les partenaires se pensent pleinement comme acteurs de leur relation. L’importance donnée à chacun comme sujet de son histoire conduit même à l’utopie de l’amour libre, qui tend à faire voler les cadres de toutes les conventions, à commencer par celle, précisément, du mariage.

Alors, comme dans les contes, cette histoire de l’amour connait-elle aujourd’hui une fin heureuse ? L’exposition invite chacun à écrire un nouveau chapitre, à l’aune de ses propres relations amoureuses.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.