Le bananier dans le jardin revient à la mode

0
6


LA culture du bananier en intérieur est tout à fait possible. Choisissez une variété de bananier nain.

En pot, bananier en intérieur :

Le bananier réclame un bon terreau que vous mélangerez éventuellement avec 1/3 de compost si vous en possédez.

Afin de faciliter le drainage, disposez au fond du pot d’un lit de graviers, de petits cailloux ou de billes d’argile.
Cette opération permet d’éviter que les tiges souterraines ne baignent dans l’eau, ce qui pourrait leur être fatale.

Installez votre bananier donc dans un pot de bonne taille rempli de terreau spécial plantes d’intérieur ou plante verte.
Bien qu’il soit nécessaire de le rempoter au printemps tous les 2 à 3 ans, en dehors de ça, préférez un surfaçage régulier qui comblera parfaitement le besoin de la plante en support de culture.
En intérieur, évitez le soleil direct car cela assèche le feuillage trop rapidement
Dès la mi-mai il est possible de ressortir votre bananier et le laisser dehors jusqu’à la fin de l’été
Bananier en extérieur :

Pour la culture du bananier en extérieur, choisissez une variété de bananier rustique.

La période de plantation se situe au printemps et en été.

Comme pour la plantation en pot, n’hésitez pas à poser un lit de graviers, de petits cailloux ou de billes d’argile afin de faciliter le drainage.

Vous le planterez ensuite dans un mélange de terreau, de terre de jardin et de sable.
De manière générale, le bananier ne tolère pas le froid hivernal, il aura alors tendance à perdre son feuillage dès 2° et devra être protégé l’hiver.

Mais il devrait repartir au printemps suivant car ses racines résistent mieux au froid, jusque -19°. Les bananiers tropicaux ne résistent pas aux températures inférieures à 10° et ne pourront être cultivés que sous serre.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.