Le clitoris,le siège de l’orgasme féminin

0
65

Le mot clitoris trouve probablement son origine dans le grec ancien κλειτορίς (kleitoris), peut-être dérivé du verbe κλείειν (kleiein), « fermer »7. En grec, clitoris signifie également « clé », « indiquant que les anciens anatomistes le considéraient comme la clé » de la sexualité féminine. D’autres candidats grecs pour l’étymologie du mot incluent un nom signifiant « verrou » ou « crochet » ; un verbe signifiant « toucher ou titiller lascivement », « chatouiller » (un synonyme allemand du clitoris est der Kitzler, « le chatouilleur. »), bien que ce verbe soit plus probablement dérivé de « clitoris» ; et un mot signifiant « flanc de colline


La taille de cette partie visible est comprise entre 0,5 et 1 cm, alors que la partie interne du clitoris peut mesurer jusqu’à 10 cm (il est donc équivalent à la taille du pénis.). Ce gland est recouvert d’un prépuce, et il augmente de taille quand l’excitation monte.
Il est par ailleurs formé de deux corps caverneux et d’un bulbe, accroché à la paroi antérieure du vagin. Le clitoris des femmes peut lui aussi « entrer en érection ». Alors en effet pas de doute : le clitoris féminin est l’équivalent du pénis masculin.


Quel est le rôle du clitoris ? 

C’est ça le plus beau dans cette histoire du clitoris. C’est qu’il ne sert qu’à une seule chose : nous faire prendre notre pied.
Vous en connaissez d’autres, des organes conçus à 100 % pour notre plaisir ? On en rêvait, dame nature l’a fait. 
Il existe l’idée reçue selon laquelle certaines femmes sont clitoridiennes et d’autres vaginales, mais c’est une idée totalement fausse : il est impossible de déterminer la part que prend chaque zone dans le plaisir. L’orgasme est un orgasme global de toute la zone : parois internes du vagin et clitorisLe clitoris, est un véritable petit bouton conçu pour le plaisir féminin… Plus de 90 % des femmes affirment accéder à l’orgasme en une poignée de minutes grâce à la stimulation de leur clitoris. Et pour cause, le clitoris regroupe à lui seul 8 000 terminaisons nerveuses, faisant de lui la partie la plus sensible du corps de la femme.
Si le plaisir qu’engendre la stimulation du clitoris n’est plus à prouver, chaque femme aura son type de stimulation favorite. Ainsi, si certaines atteindront le 7e ciel en appuyant directement sur leur clitoris, d’autres préféreront les caresses légères aux alentours de celui-ci.
En matière de clito comme pour tout d’ailleurs, il n’y a pas de règles : à chaque femme son plaisir !
Les ennemis du clitoris 

Dans le monde, selon des chiffres de l’Unicef publiés en 2016, plus de 200 millions de jeunes filles et de femmes ont subi des mutilations sexuelles. Quarante-quatre millions ont moins de 14 ans. Une trentaine de pays africains (dont la Somalie, la Guinée, Djibouti, l’Egypte, la Gambie) pratiquent ces rituels, qui ont aussi cours en Asie (Indonésie, Malaisie), au Moyen- Orient (notamment en Iran et au Pakistan) et dans certaines régions d’Amérique du Sud. Mais on les rencontre aussi dans des nations occidentales au sein de certaines communautés issues de ces pays. Chaque année, plus de 3 millions de jeunes filles sont ainsi mutilées.
On considère comme mutilation sexuelle féminine toute intervention qui lèse les organes génitaux externes de la femme pour des raisons non-médicales et qui porte gravement atteinte à la santé. Il en existe quatre types. 

La clitoridectomie, d’abord, consiste en l’ablation partielle ou totale du gland du clitoris, et plus rarement seulement du prépuce (repli de peau entourant le clitoris). L’excision, ensuite, est l’ablation partielle ou totale du gland du clitoris et des petites lèvres (voir infographie), avec ou sans ablation des grandes lèvres. Le troisième est l’infibulation, rétrécissement de l’orifice vaginal réalisé en suturant une partie des petites ou des grandes lèvres, avec ou sans excision du clitoris.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.