Le Sexe et la Loi : Est-il licite de coucher avec sa nièce ?

0
31

La loi s’est toujours crue investie d’un droit de regard sur la sexualité des individus. Elle a même prévu une hiérarchie des sanctions selon les nuances de la libido- mieux vaut, par exemple, être zoophile que pédophile, nécrophile que violeur, voyeur que proxénète -, et d’ailleurs certaines pratiques sexuelles-fétichisme, gérontophilie, triolisme, échangisme, etc. -, à condition de rester discrètes, n’encourent aucune sanction devant les tribunaux.
 Le Sexe et la Loi se propose donc de faire un tour d’horizon de la sexualité sous ses formes les plus diverses et du traitement que lui réserve la loi. On y trouvera les réponses à de multiples questions… Quelle peine encourt-on à harceler sa secrétaire ? À quels tracas s’exposent les couples sado-masochistes ? Peut-on faire l’amour en public ? Qu’est-ce que le devoir conjugal ? Est-il licite de coucher avec sa nièce ? Que risque-t-on pour un viol de cadavre ? etc. Servi par une plume ironique, ce regard sur les curieux rapports entre le sexe et la loi évoque l’ancien droit comme la loi actuellement applicable. Quelques affaires retentissantes et beaucoup d’anecdotes illustrent des situations parfois sordides mais bien souvent rocambolesques.
 Spécialiste du droit de la presse et de la communication, Emmanuel Pierrat est avocat au barreau de Paris. Il plaide régulièrement des affaires de  »censure » (Houellebecq, Skorecki, etc .) et enseigne le droit d’auteur et le droit de la communication à l’université de Paris XIII. Il a notamment publié ‘Le Sexe et la loi’ en 2008 et ‘L’ Industrie du sexe et du poisson pané’ en 2004. Il est par ailleurs chroniqueur à Livres Hebdo, Caractère, Elle et l’Oeil, et écrit de nombreux ouvrages sur le droit d’auteur, le droit à l’image ou encore le droit du livre. Passionné par la littérature, l’histoire des moeurs et de la censure, il publie également un essai ‘Le Sexe et la loi’ (réédité à La Musardine).

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.