Les rituels funéraires civils en France : entre rupture, tradition et négociations

0
121
J'ai été ce que vous êtes et vous serez ce que je suis

Les rites et les traditions ont changé. Si la plupart de rites qui entourent la mort proviennent de la religion, cela ne veut pas dire pour autant que seuls les croyants donnent du sens à la mort. Chacun entretient un rapport singulier avec sa culture et peut la réinventer.

De nos jours, les funérailles peuvent avoir des contraintes, parfois administratives. Dans la tradition musulmane par exemple, l’enterrement doit avoir lieu très rapidement après le décès. Ce n’est pas toujours évident à mettre en place.

Peu importe la culture et l’époque, la mort occupe une place importante. Le décès d’un proche laisse à la famille un héritage de souvenirs et d’anecdotes qui vont le définir. La fin de vie est aussi le moment où l’on raconte l’histoire de celui qui nous quitte.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.