L’histoire du préservatif à travers les âges..

0
4

Le préservatif ou condom est un étui mince et souple, imperméable au sang ainsi qu’aux sécrétions vaginales et péniennes, fabriqué en latex ou en polyuréthane. Il en existe deux types : le préservatif masculin et le préservatif féminin, d’émergence plus récente. Le premier est aussi nommé plus familièrement capote, ou capote anglaise en français européen.

Le préservatif, correctement utilisé lors d’une relation sexuelle, est le seul contraceptif qui protège également des infections sexuellement transmissibles (IST). 

En 1932 une nouvelle firme Américaine développe une technique innovante de traitement du latex et marque ainsi le début de la production de masse.

Durant la 2nde Guerre Mondiale, l’armée américaine décide d’équiper ses soldats de préservatifs afin de lutter contre la syphilis qui avait fait tant de mal précédemment. On découvre alors une utilisation surprenante du préservatif : les soldats engagés dans les combats en détournent l’usage en employant ces préservatifs pour protéger leurs armes du sable et de l’humidité.

C’est en 1957  qu’apparaissent les premiers préservatifs lubrifiés en Europe, d’abord au Royaume Uni puis en 1961 en France.

Au début des années 1980, l’apparition du SIDA fait du préservatif le moyen le plus sûr pour lutter contre cette maladie. Son utilisation est alors largement relayée par des campagnes de prévention menées par les autorités publiques, des personnalités du spectacle, des associations. Sa publicité est autorisée en 1987, à condition d’obtenir le visa de commercialisation décerné par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, au même titre qu’un médicament.

Devant l’urgence sanitaire, les préservatifs se doivent d’être toujours plus attractifs. De nouvelles formes plus confortables, des textures variées, différentes tailles et parfums personnalisés, tout est bon pour démocratiser le préservatif.

XXIème siècle :

Depuis le début de ce siècle, les tendances en matière de préservatifs ne font qu’évoluer et les entreprises recherchent de plus en plus la nouveauté. les préservatifs, désormais à usage unique, existent désormais sans latex,  faiblement protéinés pour éviter les risques d’allergies, à double voire triple texture, double couleur, etc….

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.