Obsèques : Repos du corps au domicile, les précautions à observer

0
47


Suite au décès d’un proche, la famille est libre de choisir l’endroit où va reposer et être conservé le corps jusqu’à la mise en bière.
décès a lieu au domicile
Après le décès, le corps reste généralement à visage découvert jusqu’à la mise en bière puisque les obsèques doivent avoir lieu 24 heures au moins après le décès et 6 jours ouvrables au plus. Ainsi le froid ou les procédés chimiques visent notamment à donner au défunt un aspect naturel et apaisé pour permettre à la famille de se recueillir.

La société de pompes funèbres choisie pour l’organisation des obsèques se chargera de cette démarche en faisant appel à un thanatopracteur.

Décès dans un EHPAD ou une maison de retraite
Le corps du défunt peut y être conservé comme à son propre domicile, pendant 6 jours, c’est à dire jusqu’à la date limite de mise en bière suite au décès.

Bien sûr la famille est en droit de demander le transport du corps vers un autre lieu si elle le souhaite, et ceci à ses frais, mais le transfert du corps vers une chambre funéraire avec ses conséquences financières ou le retour à un autre domicile familial ne peut être imposé aux proches.

Dans tous les cas, si le chef d’établissement n’a pas de nouvelles de la famille dans les 10 heures qui suivent le décès, il pourra prendre l’initiative de faire transporter le corps dans une chambre funéraire privée, à condition qu’il atteste par écrit qu’il lui à été impossible de joindre une des personnes ayant la qualité pour pourvoir aux funérailles.

Les frais de transfert et de séjour sont à la charge de l’établissement.

Source : Assurance obsèques

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.