Premier arrêt après la mort de Jacques Attali

0
16




Juillet 2018: l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Italie, la Belgique sont touchés par une terrible vague d’attentats ; les tensions en mer de Chine font craindre le début d’une troisième guerre mondiale. La France semble épargnée, jusqu’à ce qu’on retrouve un cadavre, calciné et mutilé, attaché à un arrêt de bus, puis un deuxième.

Au troisième corps supplicié découvert place Beauvau, un mys-térieux correspondant annonce l’imminence d’une catastrophe: la France est prise de panique. Le président de la République demande que l’enquête soit confiée à une jeune et brillante commissaire, Fatima Hadj. Elle a vingt jours pour arrêter l’auteur de ces assassinats barbares. Sinon…

Pour la première fois, Jacques Attali livre un thriller haletant dans lequel on croise des politiciens sans foi ni loi, des policiers borderline, des mercenaires prêts à tout, des espions plus ou moins doubles, des journalistes mythomanes. Et nous plonge au cœur de secrets d’État, qu’il connaît intimement.

Une enquête trépidante dans un futur proche et chaotique, terriblement vraisemblable.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.