Qui est Brigitte Bardot?

0
65

Brigitte Bardot (connue sous les initiales de « BB »), née le 28 septembre 1934 à Paris, est une actrice de cinémamannequinchanteuse et militante de la cause animale française.

Figure féminine des années 1950 et 1960, elle est une star mondiale, l’égérie et la muse de grands artistes de l’époque. Emblème de l’émancipation des femmes et de la liberté sexuelle, elle passe des rôles de femme-enfant à ceux de femme fatale.

Elle tourne avec les plus grands réalisateurs, incarnant des personnages à l’élégante légèreté et à la sensualité photogénique. Elle devient rapidement un sex-symbol et acquiert une renommée internationale. Avec à son actif 45 films et plus de 70 chansons en près de 21 ans de carrière, Brigitte Bardot est une des artistes françaises les plus célèbres au monde.

En 1973, elle met un terme à sa carrière d’actrice et se consacre dès lors à la défense des animaux, notamment en présidant la fondation Brigitte-Bardot. À partir des années 1990, plusieurs de ses déclarations suscitent la controverse, en particulier lorsqu’elle critique les égorgements pratiqués par les musulmans et la montée de l’islam en France.

Se définissant comme « conservatrice » sur le plan politique, Brigitte Bardot estime être « française de souche lointaine et fière de l’être »

Elle est reçue pour la première fois au palais de l’Élysée en novembre 1967. En l’accueillant alors qu’elle est vêtue d’une veste à brandebourgs, le général de Gaulle lance cette formule, restée célèbre : « Chic ! Un militaire »

Lors de la campagne présidentielle de 1974, Brigitte Bardot arbore publiquement le t-shirt des partisans du candidat de centre-droit, Valéry Giscard d’Estaing, qu’elle soutient face au socialiste François Mitterrand. Elle félicite ensuite le président Giscard d’Estaing pour avoir interdit l’importation de peaux de phoque en France, ainsi que l’utilisation de singes dans les test de crash dans les voitures.

Alors que Charles de Gaulle et Valéry Giscard d’Estaing sont les seuls chefs d’État dont elle apprécie l’action, le magazine Le Point souligne que « peu de présidents ont trouvé grâce aux yeux de la star, et on est plus habitué à ses coups de griffe qu’à des satisfecit ».

Mariée en 1992 avec Bernard d’Ormale, conseiller de Jean-Marie Le Pen, elle apporte son soutien à Catherine Mégret, candidate FN à la mairie de Vitrolles à l’élection municipale partielle de 1997. En 1999, Brigitte Bardot affirme « partager certaines idées du FN, notamment contre la forte immigration en France », tout en déclarant réfuter « d’autres choses […], comme l’avortement », pour lequel le Front national veut restreindre l’accès. Elle déclare être « de droite », mais « pas Front national ». En 2003, alors qu’elle est poursuivie par des associations antiracistes à la suite de la publication de son livre Un cri dans le silence, Jean-Marie Le Pen la qualifie, de « femme courageuse et libre ».

Elle critique François MitterrandJacques Chirac (même si celui-ci lui apporte son soutien contre la chasse aux phoques) et Nicolas Sarkozy (qui n’a selon elle pas tenu ses engagements sur le halal et l’égorgement à vif des animaux). Elle tient cependant à féliciter Carla Bruni-Sarkozy, qui refuse de porter des fourrures d’animaux en tant que première dame. Après avoir remercié François Hollande pour avoir missionné Nicolas Hulot pour la sauvegarde des éléphants en Afrique centrale, elle considère en 2017 que le président socialiste « n’a rien fait » durant son quinquennat.

Lors de la campagne présidentielle de 2012, elle prend position en faveur de la candidate du Front national, Marine Le Pen, qui est selon elle « la seule à dénoncer avec force et courage la situation ». Elle renouvelle son soutien à Marine Le Pen en 2014, déclarant à son propos : « Je souhaite qu’elle sauve la France ; elle est la Jeanne d’Arc du xxie siècle. » En vue de l’élection présidentielle de 2017, elle appelle à voter contre Emmanuel Macron, à qui elle reproche son parti pris en faveur des chasseurs et des éleveurs.

Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, suscite son admiration pour avoir « fait plus pour la cause animale que nos présidents successifs »

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.