Qui est Emmanuel Mouret?

0
22

 

 

Egalement sélectionné à la Quinzaine, Changement d’adresse (2006), nouvelle réflexion amusée sur « l’obstination amoureuse et la malléabilité du coeur » au casting surprenant (la « Blonde » Frédérique Bel, le crooner Dany Brillant), se taille un joli succès, ce qui permet à Mouret de tourner très rapidement Un baiser s’il vous plaît (2007), présenté dans une section parallèle de la Mostra de Venise. Avec cette comédie à tiroirs, le metteur en scène creuse son sillon, même s’il dirige cette fois des comédiennes confirmées (Virginie Ledoyen, Julie Gayet). La carte du tendre version Emmanuel Mouret s’enrichit en 2009 d’une nouvelle étape, plus franchement burlesque, Fais-moi plaisir !. L’acteur-réalisateur-gaffeur y est entouré de Judith Godrèche et Déborah François.

Il y offre son premier rôle au cinéma à Frédérique Bel, à qui il donne aussi la réplique. La comédienne devient « sa muse » et jouera dans quatre autres de ses films.

Elle le suit ainsi pour une seconde comédie douce-amère, Un baiser, s’il vous plaît !, son quatrième film, où il tient le premier rôle masculin, entouré d’une large distribution comportant Virginie Ledoyen et Julie Gayet.

En 2008, en tant qu’acteur, il se laisse diriger par Claire Simon pour le film franco-belge, Les Bureaux de Dieu, où il tient un second rôle, au sein d’un casting français soigné.

Il revient en 2009 avec son cinquième film, Fais-moi plaisir !, une nouvelle comédie à la large distribution : il retrouve une troisième fois Frédérique Bel mais dirige aussi Judith Godrèche et Déborah François.

Emmanuel Mouret tourne à l’automne 2010 son sixième long-métrage, L’Art d’aimer, qui sort en 20116. Ce film choral lui permet de retrouver une flopée de ses acteurs fétiches, dont Bel. Pour la première fois, il ne tient pas le premier rôle masculin, mais le confie à François Cluzet. Ce long-métrage semble aussi boucler une trilogie.

Ainsi, fin 2013, il passe pour la première fois au drame pour son septième long-métrage, Une autre vie, mais ne s’éloigne pas pour autant de la romance, formant un triangle amoureux entre Jasmine Trinca, JoeyStarr et Virginie Ledoyen, qu’il retrouve pour une seconde fois.

Et en 2015, il revient à la comédie de mœurs et au rôle principal masculin pour Caprice. Il s’entoure cette fois d’Anaïs Demoustier dans le rôle-titre, Virginie Efira dans le premier rôle féminin et Laurent Stocker de la Comédie Française dans le rôle du meilleur ami du héros. Le film est récompensé par au Festival du film de Cabourg 2015 par un Swann d’Or du meilleur long-métrage.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.