« Trouver Dieu ne signifie que trouver son propre Soi » Mâ Ananda Moyî

0
62


Nirmalâ Sundari Devî (30 avril 1896 à Kheora en Inde, (aujourd’hui au Bangladesh) – Kishanpur, 27 août 1982), plus tard nommée Mâ Ananda Moyî par Jyotish Chandra Ray1 ou Mâ Ananda Mayî, Sri Anandamayi Ma, est considérée dans l’hindouisme comme une grande sainte de l’Inde du xxe siècle et perçue par ses disciples comme un avatar.

« Respirer sans penser à Dieu, c’est du gaspillage. Seul l’être humain a été doté du pouvoir de chercher et de trouver Dieu »[
« Aspirer à ne plus rien avoir à désirer est votre vraie nature… »
« En réalité, le gourou habite en vous et vous ne réaliserez rien tant que vous n’aurez pas découvert votre gourou intérieur »[
« Comment pouvez-vous imposer une limitation à l’infini en déclarant : « Ceci est la seule vraie voie ? »
« Le véritable progrès dans l’ascèse spirituelle est déterminé par la sincérité et l’intensité de l’aspiration »
En réponse à certains disciples qui s’étonnent que Mâ reçoive autant de gens en prenant soin de leurs souffrances, elle répond : « Si vous pensez que cela m’est désagréable, c’est uniquement parce que vous faites une distinction entre votre corps et le leur. Vous ne ressentez pas comme un lourd fardeau de porter votre tête, vos mains et vos pieds, vos doigts, vos membres, parce que vous les considérez comme parties intrinsèques de votre propre corps ; de même je sens que toutes ces personnes sont des membres organiques de ce corps-ci (…). Je n’ai aucun sens de l’ego ni de la séparation. En moi, chacun de vous a dans une égale mesure la hauteur et la profondeur de l’éternité. »4
Arnaud Desjardins déclare a son sujet dans le film « Ashrams » : « C’est l’être le plus étonnant qu’il m’ait jamais été donné de rencontrer »

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.