Une personne qui se met au vélo reprend en main sa santé

0
33


Le vélo permet de muscler les fesses et les jambes.

Il est prouvé que les gens qui utilisent le vélo sont bien moins tristes. Ils souffrent aussi moins de troubles psychologiques. Cette activité oxygène le cerveau et nous aide donc à mieux penser. En plus, elle sécrète une hormone qui génère une dépendance saine au sport.

Faire du vélo, c’est se muscler sans abîmer ses articulations.
Le vélo est un sport « porté », qui décharge le corps de son propre poids. Par conséquent, faire du vélo soulage les articulations en leur épargnant les chocs.

Si vous cherchez quel sport pratiquer avec un problème de genou, vous avez trouvé !

En revanche, évitez les montées autant que possible, car elles impliquent de forcer davantage sur ses genoux.

RÉPONDRE

Merci de renseigner votre commentaire
Merci de renseigner votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.